NOLA #11 : Marie Laveau

Bon, avant de vous expliquer pourquoi je suis partie faire du tourisme dans un cimetière, il faut que je vous parle d’American Horror Story.

American Horror Story ou AHS est une série américaine « d’horreur » créée par Ryan Murphy et Brad Falchuk. Cette série a une spécificité : chaque saison, on retrouve les mêmes acteurs dans une intrigue et des rôles différents. Depuis quelques temps, j’ai arrêté de regarder cette série parce que je trouvais qu’elle allait n’importe où, n’importe comment. Les intrigues n’étaient pas aussi complexes et sombres qu’elles avaient pu l’être du coup, j’ai mis un gros stop. Si je vous parle de cette série aujourd’hui, c’est plus particulièrement pour faire un focus sur la saison 3 AHS Coven.

ahscovenposter.png

american-horror-story-coven-ew-3.jpg

crédit photo : page Facebook d’AHS

« Wear something black »

Donc, dans cette troisième saison, on y retrouve les lieux de la NOLA mais aussi ses mythes et croyances. Ainsi, la sorcellerie s’entremêle à la magie vaudou tandis que des figures célèbres de la NOLA reprennent vie. Nous pouvons ainsi découvrir les portraits sordides de Madame La Laurie, dont on parlera plus tard, et Marie Laveau. Cette dernière était la reine du vaudou et était vue comme une grande prêtresse. Elle est née et a vécu dans le French Quarter. Femme noire affranchie, elle s’est mariée dans la St Louis Cathedral que je vous ai présentée dans un ancien article ! Suite à la mort de son mari, elle a commencé à travailler comme coiffeuse chez des femmes blanches et c’est à cette époque qu’elle s’est intéressée au vaudou. Elle était présente pour toutes sortes d’enchantement, de poison, de philtre d’amour ou autre. Bref, sa renommée a dépassé les frontières de la Louisiane.

marie_laveau

Marie Laveau dans AHS jouée par Angela Bassett

crédit photo Facebook AHS

Tout ça pour en venir au St Louis Cemetery où Marie Laveau est enterrée. Depuis qu’elle est morte, des personnes affirment avoir vu son fantôme roder dans le cimetière. D’autres disent que c’est la fille de Marie Laveau qui se faisait passer pour sa mère. J’ai donc voulu aller sur les traces de la série, sur les traces de la légende.

dscf3075.jpg

Au début, je n’avais que mon guide touristique qui disait que la tombe de Marie Laveau est facilement reconnaissable puisqu’il y a des griffures sur la pierre. Les gars, on n’a pas la même définition de griffures ! Je suis passée devant sans la voir, en même temps je ne faisais pas vraiment attention. Je suis passée devant un truc blanc avec des gribouillis que je n’avais même pas vus. J’ai fait le tour du cimetière qui est ni trop grand ni trop petit mais qui accueille des monuments comme ça :

dscf3044.jpg

dscf3045.jpg

Voici le tombeau en forme de pyramide
de Nicolas Cage qui n’est pourtant pas encore mort.

Pas si moche le cimetière ! Il change pas mal de ce qu’on peut voir en France et à La Réunion. Par exemple, les tombes sont surélevées à cause des nappes phréatiques qui sont proches des tombes. Les corps peuvent donc empoisonner l’eau. Ça a été le cas lors de plusieurs inondations et notamment pendant la tempête Katrina.

Je me baladais donc dans le cimetière quand je vois l’homme qui s’occupe de l’entretien des tombes. Je l’arrête et lui demande gentiment et dans un anglais encore approximatif où est la tombe de Marie Laveau. Tout content qu’il y ait encore quelqu’un qui ne connaisse pas tous les recoins du cimetière par coeur, il m’amène jusqu’à deux tombes.

La tombe numéro 1 est la première tombe dans laquelle a reposé Marie Laveau. Il n’y a aucune plaque indicative, aucun nom. On parle ici de première tombe puisque, après une inondation du cimetière, le corps de la sorcière légendaire a été déplacé. Comment on la reconnaît ? Et bien, petit livret sur la NOLA je vais t’apprendre que non ce ne sont pas des griffures que l’on peut voir sur la pierre mais des croix inscrites à la peinture rouge et noire accompagnées de plein d’objets en guise d’offrandes ! Les offrandes sont déposées sur la tombe pour attirer les bonnes faveurs de la reine du vaudou tandis que les croix sont des remerciements.

dscf3046.jpg

dscf3052.jpg

dscf3074.jpg

La deuxième et dernière tombe de Marie Laveau est celle que j’avais vue en entrant sans y faire attention. La reine du vaudou partage sa nouvelle demeure avec deux autres personnes qui sont, je pense, des membres de sa famille. Je n’en suis pas certaine parce que les inscriptions commençaient à s’effacer et on ne distinguait plus grand chose de ce qui était écrit.

dscf3056.jpgdscf3064.jpg

dscf3055.jpg

Autre que la tombe de Marie Laveau, j’ai découvert qu’à l’époque, les protestants et les catholiques n’étaient pas enterrés dans les mêmes parties du cimetière.

dscf3064.jpg

Pour le prochain article, je vous amène avec moi sur les traces d’un autre personnage historique : Madame Lalaurie !

image4

 

4 commentaires sur “NOLA #11 : Marie Laveau

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :