Soeurs Sorcières

Titre : Soeurs Sorcières

Auteur : Jessica Spotswood

Maison d’édition : Nathan

Note : 9,5/10

JewVdwOIK5d7fFbyucqyWjXyxbc.jpg

Résumé :

Filles, sœurs et sorcières.
Trois raisons de mourir.

Cate, Maura et Tess vivent dans une Nouvelle-Angleterre imaginaire du début du XXe siècle. À 17 ans, les femmes doivent normalement choisir entre se marier et rejoindre les ordres. Mais en plus d’être femmes, elles sont sorcières. Si quelqu’un le découvre, les Frères les enverront à l’asile ou les feront disparaître, comme toutes les autres. Depuis la mort de leur mère, Cate vit dans la peur, avec la mission de protéger ses sœurs. Mais ses 17 ans approchent et tout s’accélère : son ami d’enfance la demande en mariage, alors qu’un autre jeune homme fait chavirer son cœur. Et bientôt, Cate doit se rendre à l’évidence : malgré tous ses efforts, le danger se referme sur elle et ses sœurs comme un étau…

Critique :

Je ne pensais PAS DU TOUT que j’allais aimer cette trilogie, mais alors pas du tout ! La première fois que j’en ai entendu parler, c’était il y a deux ans pendant mon stage à la bibliothèque de Seyssinet-Pariset à côté de Grenoble. Ma collègue du pôle jeunesse attendait le tome 3 avec grande impatience. Je suis une personne qui aime énormément les histoires de sorcières. Je suis toujours en quête d’histoire sur la persécution des sorcières de Salem et il me reste tellement à apprendre encore… Bref, étant friande de ce genre d’histoires, j’ai demandé à ma collègue de m’en parler un peu. Au moment où elle m’a dit le mot « romance », mon cerveau a eu une sorte de back-off ! Je ne voulais plus en entendre parler pour la simple et bonne raison que je déteste les romances ! Je trouve que, dans les romans ados, les personnages féminins n’existent que par leurs relations amoureuses. Pourtant, il y a quelques exceptions. Par exemple, j’ai adoré les romances dans Vampire Academy et dans celles de Bloodlines. Je pense que je les ai aimées parce que les personnages féminins sont forts, indépendants et complètement têtus. Ces filles / jeunes femmes / femmes ne sont pas définies par leurs amours. C’est également le cas avec Soeurs SorcièresOui, il y a des petits moments de romance ici et là, surtout dans le premier tome où la soeur aînée doit se trouver un mari pour échapper à la menace d’être embarquée par la société politique exclusivement masculine, appelée Les Frères. Donc, ne vous étonnez plus si je vous dis que j’ai adoré la trilogie !

Il est grand temps de vous dire ce que j’ai aimé dans les deux premiers tomes de la trilogie (parce qu’au moment où j’écris, il me reste dix pages du tome 2 à lire et je pense que je vais me jeter directement sur le troisième et dernier tome) :

L’histoire autour de la persécution des sorcières

Nous sommes à la fin du XIXe siècle, à la Nouvelle Angleterre, les sorcières sont chassées, persécutées, torturées, emprisonnées pour « le bien de tous ». Elles sont vues comme des traitresses, des monstres. En réalité, il y a très peu de sorcières encore en vie. Elles se cachent toutes dans une société dirigée par l’ordre des Frères et cette société est complètement barrée ! L’ordre des Frères est une caste politique qui me répugne au plus haut point. Ces hommes pensent faire le bien de tous au nom de Dieu. Ils vouent une haine aux sorcières qui, par le passé, ont essayé de se révolter et de prendre le pouvoir. Il y a eu une guerre ; les sorcières ont perdu et depuis, les Frères font tout leur possible pour se faire craindre et respecter. Je trouve ça abject de partager une haine profonde pour un peuple / une société / un groupe de personnes au nom de Dieu alors qu’en réalité ces personnes ne veulent que le pouvoir.

La place de la femme dans la société

De plus, les sorcières ne sont pas les seules touchées par la politique des Frères puisque les femmes, même sans pouvoir, sont traitées comme des moins que rien. Elles sont des incapables, elles ne sont pas dignes d’être éduquées, de savoir lire, de tenir un commerce, de travailler. Elles doivent juste rester à la maison sous le joug de leur mari, de leur fils ou de leur frère. Les femmes sont autorisées à ne rien faire ! Et celles qui essayent de se révolter un minimum sont traitées de sorcières et sont embarquées pour la prison ou pour l’asile. J’ai détesté ça et en même temps j’ai adoré. J’explique : grâce à cette persécution des sorcières et des femmes en général, on se questionne sur la place de la femme dans notre société et j’adore qu’on donne aux ados, et aux lecteurs en général, des pistes de questionnement. Jusqu’où sommes nous prêts à aller pour la religion / le pouvoir / l’obéissance ?

L’histoire des trois soeurs

Comme le nom de la trilogie le dévoile, nous parlons de soeurs qui sont des sorcières. Et ces trois soeurs font l’objet d’une prophétie. Je ne vous la dévoilerai pas mais si vous voulez la lire, je vous conseille d’aller lire le résumé du premier tome sur Babelio. Au lieu de reprendre le résumé de l’éditeur, ils ont mis carrément la prophétie et je trouve ça dommage parce qu’on prend connaissance de ce texte en même temps que la soeur aînée. Bref, ces trois soeurs font l’objet d’une prophétie qui statut sur leur avenir à toutes les trois. Suite à cette découverte, on se demande toujours qui est l’Élue, qui fera de la merde, qui craquera, qui, qui, qui, qui ? Laquelle des trois prendra quelle décision ? Et je trouve ça génial de se questionner, de toujours chercher le petit indice qui fera qu’on sera mis sur une voie. Oui, parfois c’est évident mais il y a toujours des petits trucs qui au final, nous ferons douter.

Ce que j’aime beaucoup aussi avec ces trois soeurs, c’est leurs caractères. On aura la soeur aînée qui est protectrice et responsable, la cadette qui est celle en manque d’amour, très jolie mais aussi très jalouse et enfin, nous avons la benjamine qui aime apprendre toutes sortes de sujets, toutes sortes de langues, elle adore lire et elle adore comprendre. La dernière est douce et un peu effacée par rapport aux deux premières qui se prennent toujours la tête et parfois, assez violemment. Les relations entre soeurs sont amplement abordées, développées et j’en passe. Elles sont sans pitié et s’aiment tout de même. Je trouve ça beau.

Les autres thèmes que j’ai ADORÉS

  • L’homosexualité : c’est court, pas très développé mais c’est abordé ! Dans une société où tout est contrôlé sous peine d’emprisonnement, c’est risqué d’avoir des relations homosexuelles. Avec ce parallèle, On parle de la persécution des sorcières mais on peut aussi penser à la persécution des homosexuels au fil des années, et encore aujourd’hui en Tchétchénie.
  • L’adultère : oui, ce thème est beaucoup abordé. Et sans vous spoiler totalement, on parle de l’adultère d’un membre des Frères ! Je trouve ça complètement fou et aussi complètement révélateur des hommes politiques ! Ils sont tous là à dire ce qu’il faut faire, ils donnent toujours des ordres, n’hésitent pas à punir certains comportements alors qu’eux-mêmes sont incapables de suivre leurs propres règles ! C’est une société basée sur l’injustice et l’hypocrisie et la voir tomber en morceaux peu à peu grâce aux trois soeurs, c’est jouissif.
  • Les intrigues politiques : j’ai l’impression de parler de Game of thrones quand je parle comme ça mais c’est vrai, dans cette trilogie, il y a plein d’intrigues ! Tu ne sais pas à qui tu peux faire confiance, à qui tu peux parler / te confier. En tant que lecteur, t’es là et t’as envie de frapper les soeurs parce que tu vois qu’untel n’est pas sincère et qu’il ou elle attend quelque chose en contrepartie et tu vois les soeurs tomber dans leur piège et raaaaah, c’est frustrant !

Je pense que je vais finir ma chronique maintenant parce que je pourrais continuer encore et encore… Mais je pense que l’essentiel est dit… Et puis si vous voulez en parler, il reste les commentaires et / ou les réseaux sociaux !

Temps de lecture :

Ça se lit trop vite. Je n’ai pas compté parce que je n’ai honnêtement pas vu le temps passer.

Support utilisé : 

Ebooks lus sur Kobo.

image4

4 commentaires sur “Soeurs Sorcières

Ajouter un commentaire

  1. j’ai suivi ton amour fou pour cette saga avec le plus grand des sourires, car pour être honnête moi non plus je n’aurais pas parier sur un match entre vous ! XD

    Tu as en tout cas GRANDEMENT attiré mon attention avec ta super chronique ! ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :