NOLA #12 : Madame Lalaurie

Je continue sur ma tournée « American Horror Story » en allant à la rencontre du personnage historique de Madame Lalaurie. Rappelez vous, je vous en ai parlé dans l’article sur le St Louis cemetery avec le personnage mythique de Marie Laveau.

1450719_614281861941134_1413473892_n.jpg

Delphine Lalaurie jouée par Kathy Bates dans AHS.

Madame Lalaurie est une figure phare de la Nouvelle Orléans. En 1832, après son troisième mariage, elle est venue s’installer à la NOLA dans une grande villa grise et flambant neuve. Elle faisait partie de la bourgeoisie créole et donnait des réceptions qui étaient très appréciées par le milieu mondain. Un jour, une esclave est morte en tombant du balcon de la villa. Il y a alors eu une rumeur qui disait que Madame Lalaurie maltraitait ses esclaves. Il faut savoir qu’à l’époque, maltraiter les esclaves était puni par la loi. Il y a eu plusieurs perquisitions chez les Lalaurie sans que personne ne trouve quoi que ce soit qui donnerait raison à la rumeur. En 1834, un feu a éclaté dans la maison, des voisins sont venus aider la famille à sauver les meubles et les affaires de la famille Lalaurie. Quand les voisins sont entrés dans la maison, ils ont découvert une salle où sept esclaves étaient enchaînés. Il n’y avait aucune lumière dans la pièce et les esclaves portaient des marques de torture sur leurs corps. Les voisins ont alors alerté la ville, une foule de personnes révoltées est venue à la maison des Lalaurie qui avaient déjà pris la fuite. Depuis, on dit que les Lalaurie ont trouvé refuge en Europe et que les esclaves hantent toujours la demeure.

Dans American Horror Story, l’histoire est complètement différente : Madame Lalaurie aurait été piégée par The Voodoo Queen Marie Laveau qui lui aurait donné un élixir pour une vie éternelle avant de l’enterrer vivante pour toujours.

dscf3087.jpg

La maison de Delphine Lalaurie existe toujours et prend le soleil fièrement en plein centre du quartier français. Elle a été achetée par Nicolas Cage (encore lui) pour être ensuite revendue par un acheteur inconnu. Je ne pense pas qu’on puisse y faire des visites. À chaque fois que je suis passée devant il y avait des gens qui nettoyaient les façades et les portes étaient fermées. La maison est plutôt facile à trouver, elle est située au 1140 Royal Street qui se trouve en plein centre ville. De là où j’habite, j’en avais pour 20 minutes à pieds. Un conseil : si vous voulez vraiment trouver la maison, regardez des photos de la maison d’abord, regardez les alentours, etc. puisque le numéro de la demeure n’est pas apparent, j’ai eu du mal à le trouver et franchement, je le cherche encore !

Après vérification, la maison n’est pas ouverte au public. Je trouve cela dommage puisqu’elle fait partie de la culture de la NOLA mais c’est compréhensible si c’est une propriété privée !

Au prochain article spécial NOLA, je vous embarque avec moi dans ma première journée de stage à la bibliothèque principale de la NOLA.

image4

 

3 commentaires sur “NOLA #12 : Madame Lalaurie

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :