Portrait de blogueur : On your left !

ENFIIIIIIIIIN ! Il est enfiiiin sur le blog ! Ce portrait que j’attendais depuis longtemps ! ENFIIIIN – oui, attendez vous à le voir souvent ce  » enfin  » parce que, plus ça va, plus je travaille sur des portraits de blogueurs que j’attendais depuis longtemps ! –

Aujourd’hui, je vous propose donc le portrait de Filipa du blog On your left !

Vous pourrez retrouver Filipa aux liens suivant :

Facebook : On your left 
Twitter : @Fylis
Site : http://onyourleft.fr

Qui est On your left ?

  • Depuis combien de temps ton blog existe-t-il ? Et pourquoi as-tu décidé d’en créer un ?

Mon blog sous cette forme n’existe que depuis juin 2016, mais j’ai créé mon tout premier blog en mai 2006 ! A l’époque de mon premier blog, Facebook et Twitter étaient surtout utilisés à des fins personnelles et Instagram n’existait pas. 2006, c’était la période des Myspace et des Skyblogs avec poèmes, texte arc-en-ciel et images à paillettes. Moi j’ai créé un compte sur Canalblog où je partageais mon avis sur des livres, des films, des concerts, mes DIY.  Juste parce que j’avais envie, parce que je voulais parler de ces choses avec d’autres personnes que ma soeur (et je ne pouvais pas vraiment compter sur mes “amis” de lycée qui étaient plus intéressés par leurs premiers amours que le nouveau Harry Potter…)

En 2009, j’ai ouvert http://sweet-madness.hautetfort.com : c’est celui sur lequel j’ai été la plus productive, grâce auquel j’ai fait des rencontres et des découvertes inoubliables, qui ont littéralement changées ma vie. Et c’est précisément pour cela que j’ai créé un blog : partager et découvrir.

  • Comment as-tu trouvé ton pseudo pour ton blog ? 

Sweet Madness est une référence directe à “Jane Eyre”. Je venais de relire le roman quand j’ai lancé le blog et j’avais à chaque fois cette petite phrase de Rochester qui me revenait en tête “What sweet madness has seized me?”. Je trouvais que cette “douce folie” collait bien à cette idée saugrenue de bloguer activement.

Pour ce qui est de On Your Left, c’est à la fois une référence à Marvel (et plus précisément Captain America – Winter Soldier), mais aussi à ma passion pour le Royaume-Uni (où on roule à gauche) et à l’expression “When nothing goes right, go left”, qui est un peu une de mes motivational quotes favorites. Bref, trois petits mots qui font référence à tant de choses qui me définissent. Parfait, non ?

– ouais je sais, c’est un DC…. MAIS C’EST SHELDON ALORS J’AI LE DROIT !

Et le travail dans tout ça ?

  • Exerces-tu un métier en rapport avec la littérature ? 

Oui ! Je suis community manager (freelance) pour les Editions Robert Laffont où je m’occupe essentiellement de Collection R et R Jeunesse. Et pendant 7 ans j’ai travaillé à la Médiathèque de ma ville (ma toute première expérience professionnelle). On peut dire que je baigne dans les livres depuis que je sais lire !

  • Ton travail t’aide-t-il à gérer ton blog ?

Oui et non. Oui, en ce qui concerne la technique et les réseaux sociaux. Et la stratégie aussi – même si je mets peu en pratique ce que je sais. Par contre, j’aime bien donner des conseils aux autres, leur expliquer ce qui marche ou pas et ce qu’ils doivent privilégier et améliorer pour s’assurer une bonne visibilité. Et non parce que comme je suis sur plusieurs missions à la fois et que je passe ma journée sur l’ordi, une fois que j’ai fini la partie travail, je n’ai souvent qu’une envie : éteindre l’ordinateur et aller faire autre chose. Je n’arrive donc pas à prendre le temps de publier régulièrement ou de venir à bout de mes nombreux articles en brouillon. Mais j’espère changer ça à partir du mois de novembre, plusieurs changement s’annoncent côté pro et perso et cela devrait être à l’avantage du blog !

  • Penses-tu être plus légitime que les blogueurs qui ne travaillent pas au sein de la chaîne du livre ? 

Nope. Au contraire, je pense même être moins légitime dans le sens où je suis dans le milieu, donc inconsciemment, j’ai probablement un avis plus biaisé, plus subjectif sur les autres titres et maisons d’éditions. Ma seule légitimité c’est sur les sujets techniques – et encore, ça s’arrête au marketing et community management.

Quel genre d’articles peut-on trouver sur le site ?

Capture d_écran 2017-07-27 à 12.00.20

  • As-tu un genre littéraire que tu préfères chroniquer ou au contraire, tu t’efforces d’avoir un peu de tout ? 

Je chronique beaucoup de romans, mais seulement parce que c’est plus facile. Quoique j’ai une biographie et une semi-biographie dans ma To Do List, et aussi un super essai sur le New-York gay des années 1890 à 1940. Je ne dirais pas que je m’”efforces” dans le sens où je ne suis obligée à rien, mais oui, j’essaye de diversifier les genres.

  • As-tu des livres que tu lis mais ne chroniques pas ? Pourquoi ? 

Oh oui, probablement 80% des livres que je lis ! La principale raison étant que mon blog n’a jamais été un blog purement littéraire, je n’ai donc jamais eu ni l’envie, ni l’ambition de chroniquer toutes mes lectures. Et puis des fois je n’ai pas le temps d’écrire ou alors je n’ai pas grand chose à dire sur le livre. Je chronique aussi très rarement les livres que je n’ai pas aimé (qui sont – heureusement – assez rares).

  • Sur ton blog, il n’y a pas que des chroniques de livres, que peut-on trouver d’autre ?

En majorité de articles sur des films et de pièces de théâtre. De temps à autres je partage aussi des bons plans découverts lors de mes nombreux séjours outre-Manche. Et dans les brouillons il y a des articles plus “humeurs” et lifestyle que j’espère bien publier avant la fin de l’année !

  • As-tu une catégorie d’articles sur laquelle tu préfères travailler ? 

Je dirais la catégorie “Théâtre”, parce que ça veut dire que j’ai traversé la Manche pour être une fois encore émerveillée par des acteurs et des mises en scènes admirables.

Le site et l’Angleterre 🇬🇧

  • Tu as beaucoup d’articles sur la culture anglaise, quel est l’article que tu as préféré écrire ? 

J’ai aimé écrire chacun des articles sur la culture anglaise, mais si je dois n’en choisir qu’un, je dirais celui sur “Macbeth”. Parce que plus qu’un simple article sur la pièce, c’est le souvenir d’avoir vu James McAvoy – aka mon acteur préféré number one – en vrai, sur scène, dans ma seconde tragédie préférée de Shakespeare et d’avoir pu le rencontrer et lui dire à quel point je l’admirais.

rs_1024x576-170113085453-1024.James-McAvoy-Mr-Porter-Kf.11317

Les conseils de On your left

  • As-tu un conseil pour les personnes qui aimeraient commencer un blog ?

J’en aurais plusieurs en fait :

  • Faites-le : ça ne vous engage à rien !
  • Ne vous obligez à rien : pas d’inspiration, de motivation, d’envie tel jour, tel mois, telle semaine ? Ne bloguez pas.
  • Ne vous enfermez pas dans un registre : vous aurez obligatoirement envie d’écrire sur d’autres choses que votre thématique première.
  • Soyez original : écrivez sur ce que vous avez envie de lire, pas ce que vous voyez déjà.

Et un dernier : si pour vous “blog” rime avant tout avec “SP” et “partenariats”, alors laissez tomber l’idée.

Capture d_écran 2017-08-03 à 17.50.43

  • Quel est le livre que tu lis en ce moment ?

En ce moment je lis Call Me By Your Name d’André Aciman et je ne veux pas le finir. Je n’ai pas les mots pour dire à quel point ce roman est sublime. Tellement poétique, tellement intense, tellement doux et violent au niveau des sentiments. Une vraie merveille littéraire.

  • Quel est ton livre préféré et pourquoi ?  

Persuasion” de Jane Austen. Pour son histoire, ses personnages, son atmosphère, sa mélancolie, la vision de l’époque, son intemporalité. Anne et Frederick et leur seconde chance d’être heureux. Ce couple que j’aime d’un amour profond et qui me fait pleurer de bonheur à chaque fois. Plus que d’une histoire, j’ai besoin de personnages. Et ces deux-là sont les plus beaux qu’il m’ait été donné de rencontrer.

  • Comment présenterais-tu ton blog ?

Mon premier blog était sous-titré : “Un peu de tout, beaucoup de rien”. Et sur une de mes premières bannières pour ce blog j’avais marqué : “A blog full of books, movies, theatre and Britishness”. Parce qu’au fond mon blog c’est ça : des livres, des films, beaucoup de théâtre et de sorties britanniques, des humeurs parfois. “Un peu de tout” donc. Mais aussi “beaucoup de rien” dans le sens où je sais que nombreux de mes articles ne susciteront probablement ni intérêt, ni émotion chez les lecteurs de passage – la grande majorité ne suscite même pas une simple réaction type “j’aime cet article”. Mais tu sais quoi ? Ce n’est pas grave ! Parce que mon objectif est avant tout de partager et faire découvrir. Et que je sais que même sans réaction visible, le simple fait d’en parler, me permet d’atteindre mon objectif.

  • Es-tu très active sur les réseaux sociaux ? Lequel préfères-tu et pourquoi ?

Je suis relativement active on va dire ! Et mon préféré est sans conteste Twitter. J’aime le côté court, interactif et instantané des tweets. Le côté « impersonnel » de la chose aussi : les gens lisent les tweets avant de savoir qui l’a posté. J’aime voir passer un tweet qui m’interpelle, répondre à l’inconnu qui l’a écrit et « rencontrer » ainsi une nouvelle personne. Twitter est le réseau qui me permet (avec Instagram) une grande facilité d’interaction, voire de discussion, avec des artistes que j’admire.

Malheureusement, Twitter est aussi le réseau qui fait ressortir ce qu’il y a de pire en certains. Le réseau où les gens ont le plus tendance à dire tout et n’importe quoi, à réagir avant de réfléchir, à crier au scandale, à attaquer tout et tout le monde, alors même qu’une fois face à la personne concernée, ils sont silencieux, tout mielleux. Pour ma part, j’arrive très bien à passer outre, parce que comme je le disais, les réseaux sociaux ne sont que ce que l’on fait d’eux et ce qu’on veut qu’ils soient.

Sandrine : Lisez l’article qui est présent dans le lien présent quand vous cliquez sur « comme je le disais ». Cet article était une nécessité et Filipa l’a très bien écrit et a très bien retranscris ce que beaucoup de monde pensait et pense toujours !

  • D’après toi, quel est ton petit plus ?

Ah. Question piège. J’ai envie de répondre “mon individualisme”. Dans le sens où j’écris sur ce que je veux lire, pas sur ce que les gens auraient envie de lire (cela rejoint la question 14). Il m’est impossible de suivre une tendance, ne serait-ce que pour avoir plus de visibilité (j’avais commencé un compte Instagram 100% Marvel l’année dernière, j’ai laissé tomber au bout de trois jours). Ce n’est pas non plus parce qu’une chose est considérée comme ‘du moment’ que je vais m’y intéresser. Bien au contraire ! Je suis curieuse de l’inconnu, je préfère découvrir ce qui m’intéresse moi, pas ce qui est mis en avant par la majorité. C’est pour ça qu’il y a très rarement des articles sur des livres sortis récemment sur mon blog. Je préfère me concentrer sur ceux dont personne n’a encore parlé, pour vous faire découvrir quelque chose de nouveau.

(Ou devrais-je dire “désormais impossible”. Car je l’ai fait à un moment, ça a duré deux ans, jusqu’à ce que j’en ai marre que mon nom soit sans cesse assimilé à celui d’une autre personne, que tout le monde considère que les idées du groupe reflétaient mes idées. Alors j’ai commencé à m’écarter, à oser, à pousser les gens à se distinguer, à faire preuve de sincérité plutôt que d’objectivité. Ou peut-être que mon petit “plus” c’est justement cette sincérité…)(et ma propension à écrire des pavés comme réponse à une simple question).

Le petit plus de On your left ?

Après tout ce que vous venez de lire, vous avez encore besoin que je vous dise pourquoi il faut aller sur ce site ? LES GARS, CE SITE PARLE DE L’ANGLETERRE, DE PIÈCES DE THÉÂTRE, DE CINÉMA ET DE BOUQUINS ! Il vous faut quoi d’autre ? Goooooooo !

Puis Filipa est carrée dans tout ce qu’elle fait ! C’est bien la première personne qui pense à actualiser sa lecture du moment avant que son portrait soit publié sur le blog !

image4

3 commentaires sur “Portrait de blogueur : On your left !

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :