The mists of Avalon aka Les Dames du lac

Titre EN : The mists of Avalon

Titre FR : Les Dames du lac

Auteur : Marion Zimmer Bradley

Note : 9.5/10

Résumé :

La légende du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde n’avait, depuis longtemps, inspiré un roman d’une telle envergure, d’un pareil souffle. Merlin l’Enchanteur, Arthur et son invincible épée, Lancelot du Lac et ses vaillants compagnons, tous sont présents mais ce sont ici les femmes qui tiennent les premiers rôles: Viviane, la Dame du Lac, Ygraine, duchesse de Cornouailles et mère d’Arthur, son épouse Guenièvre, Morgane la fée, sœur et amante du grand roi…
Cette épopée envoûtante relate la lutte sans merci de deux mondes inconciliables, celui des druides et des anciennes croyances défendant désespérément un paradis perdu et celui de la nouvelle religion chrétienne supplantant peu à peu rites et mystères enracinés au cœur de la Grande-Bretagne avant qu’elle ne devienne l’Angleterre.

Critique :

Je ne connaissais pas du tout cette série de livres. – oui c’est une série – J’ai eu écho du titre Les Dames du lac via Margaud Liseuse qui en parlait dans une – plusieurs – de ses vidéos. J’ai cherché au moins dix fois quels titres je devais lire impérativement. Comme je n’ai pas envie que vous soyez des boulets comme moi, je vous mets la capture d’écran des tomes de la série Cycle d’Avalon.

Capture d’écran 2017-08-16 à 14.06.20.png

Apparement, on peut les lire dans le désordre. Donc faites vous plaisir !

Bon, il est temps de réellement commencer. J’ai décidé de lire Les Dames du lac en VO parce que je voulais découvrir un univers qui pouvait être complexe en anglais. J’avais l’ambition d’enrichir mon vocabulaire et ça n’a pas manqué ! Non seulement j’ai appris plein de mots et d’expressions mais en plus j’ai découvert plein de choses !

Je m’étais déjà intéressée à la légende du roi Arthur mais jamais de manière aussi détaillée. Je suis tombée complètement amoureuse de ce livre. Je l’ai trouvé passionnant de A à Z. J’étais un peu perdue au début, je ne connaissais pas le personnage d’Ygraine et j’avais un peu de mal à la situer dans l’entourage d‘Arthur. Et bien, il s’avère qu’Ygraine est tout simplement la mère d’Arthur. Et non, je ne vous ai pas spoilés, ça arrive vraiment dans les tous premiers chapitres. À partir du moment où j’ai compris ça, ma lecture a changé. Tout est devenu limpide et je pouvais me concentrer sur autre chose.

Cette histoire est entièrement détaillée : ce que les personnages voient, ce qu’ils ressentent, leurs envies, leurs ambitions. Tout, vraiment tout est détaillé. Il y a l’histoire passionnante à propos des Romains qui ont amené la religion chrétienne sur des terres qui ne sont pas les leurs. On y lit aussi la guerre entre les différents représentants des religions ; on y lit la peur d’un peuple de voir sa culture supprimée puis remplacée par une autre et enfin, on y lit les intrigues politiques.

Je ne saurai comment vous dire à quel point ce livre est riche. Mon petit coeur de fan de Game of thrones était aux anges. Il y a de la magie avec les druides et les prêtresses ; il y a les intrigues politiques avec les différents mariages entre les familles pour réussir à unifier les peuples ; il y a des intrigues familiales avec la jalousie entre soeurs et entre les enfants ; il y a de l’adultère, du sexe, des trahisons, des prophéties, des destins, il y a tout. Tout ce dont vous rêvez. Je ne sais pas comment est la traduction mais la plume de Marion Zimmer Bradley ne laisse de place à aucun vide. On a toutes les cartes en mains, tous les détails des lieux, des guerres et des prophéties. On est spectateur de la vie des personnages. Tout est écrit d’avance, on connaît la fin mais on ne connaît pas le chemin qui y mène. Et ce chemin est tellement fourni en péripéties, rebondissements et émotions!

Cette histoire est passionnante. C’est le mot qui revient sans cesse dans cette chronique mais c’est tellement vrai, je n’en trouve pas d’autre. Si vous aimez les ouvrages sur les légendes arthurienne, foncez ! Ce livre est fait pour vous ! Et en plus gros bonus, pour une fois on a le point de vue des personnages féminins et non pas celui d’Uther, d’Arthur ou encore de Lancelot. Ça fait du bien !

Temps de lecture :

Je suis incapable de vous dire combien de temps j’ai mis à lire ce livre.  Puisque c’était la première fois que je lisais un livre VO aussi dense sans connaître l’histoire d’avance, j’ai voulu prendre mon temps pour être sure de ne rien rater. J’ai donc lu le matin The Mists of Avalon et le soir, je lisais un autre livre. Et pour tout vous dire, j’en ai vu défiler des livres le soir !

Support utilisé : 

Ebook lu sur ma Kobo de l’amour !

merci

3 commentaires sur “The mists of Avalon aka Les Dames du lac

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :